Animal errant ou blessé sur la voie publique

Vous trouvez un animal errant ou blessé sur la voie publique.
Que faire ?

La commune a passé contrat avec une société (la SACPA) qui peut intervenir 24h/24.
Avant de faire toute autre démarche, contactez la mairie, le Maire ou les Adjoints qui feront intervenir cette société.

C’est ce qui s’est passé le lundi 4 janvier 2021. Un chien (un chiot de 10-12 mois environ) de type boxer a été trouvé, attaché à un poteau à l’entrée de la forêt de Malmifait. Il semble qu’il ait été abandonné depuis la veille. Après signalement à la mairie par l’intermédiaire d’un pompier qui avait trouvé ce chien, la SACPA contactée est venue le prendre en charge. On recherche maintenant le propriétaire qui sera poursuivi, si on l’identifie. Ensuite, le chien sera confié à l’adoption en espérant lui trouver un maître plus respectueux. C’est tout le bonheur qu’on lui souhaite.

En cas d’urgence, contactez par téléphone :
Madame ORTEGAT, Maire au 03 44 46 31 41
Monsieur GRAVELLE, Adjoint au Maire au 06 76 33 47 92
Monsieur BIENAIME, Adjoint au Maire au 03 44 46 24 28
Monsieur ELOY, Adjoint au Maire au 03 44 46 33 90

Christine ORTEGAT, 6 janvier 2021

La vie de nos poubelles

Depuis janvier 2019, les ambassadeurs de prévention des déchets de la CCPV réalisent des campagnes de suivi de la qualité du tri sur les 88 communes de la Picardie Verte pour vérifier la conformité des bacs.
PREMIER PASSAGE : 9 AVRIL 2019
Nombre de bacs vérifiés : 51
Nombre de bacs refusés à la collecte : 10 (20%)
Lors de ce premier passage, seuls les bacs de tri ont été vérifiés. 39 % présentaient un tri conforme. Près de la moitié des bacs (49% ) comportaient des erreurs, portant essentiellement sur la présence de papiers et cartons.
DEUXIEME PASSAGE : 16 NOVEMBRE 2020
Nombre de bacs vérifiés : 72
Nombre de bacs refusés à la collecte : 22 (31%)
Le taux de conformité a nettement augmenté et les bacs de tri présentaient moins d’erreurs, témoignant d’une évolution positive des habitudes de tri des habitants.
Lors de ce deuxième passage, la vérification systématique des bacs d’ordures ménagères a permis de mieux évaluer le nombre de foyers ne pratiquant pas le tri. Dans ce cas, les bacs sont refusés à la collecte et les foyers concernés reçoivent un courrier d’information ainsi qu’un rappel des consignes.
Une question sur le tri ? Contactez vos ambassadeurs :
Tel : 03.44.04.53.90 / E-mail : ambassadeurs@ccpv.fr

Le Père Noël a disparu

Vendredi 18 décembre au soir deux lutins ont visité le village pour distribuer des cadeaux aux enfants de la commune.

ALERTE ENLÈVEMENT ?

Sur cette photographie prise le soir même vous pouvez voir le Père Noël de profil assis sur une chaise.
Hélas dans la nuit de dimanche à lundi il nous a quittés.
Il nous manque déjà.
Si vous avez la chance de le croiser, envoyez-nous un message.
Merci.

Ramassage des déchets verts

Le ramassage va de début avril jusqu’à la mi-novembre.

Il a lieu en début d’après-midi et est effectué par François Gravelle, agriculteur, aidé de l’employé communal.

Nous vous rappelons que les sacs ou bacs ne doivent pas excéder un poids de 30 kg pour pouvoir être soulevés sans accident et être couverts pour ne pas être pleins d’eau !

De même, les branchages ne doivent pas dépasser 1 cm de diamètre (sinon compostage impossible).

L’agriculteur se réserve le droit de ne pas ramasser vos déchets si ces conditions ne sont pas respectées, trop d’abus ayant été constatés les années précédentes…

Les déchets ménagers

Ils sont ramassés une fois par semaine, le mardi matin, par l’entreprise SEPUR.

Le camion collecte deux poubelles:

– celle contenant les déchets recyclables (papiers, cartons, emballages plastiques et métalliques et qui doit porter l’autocollant fourni par la CCPV

– celle contenant les déchets ultimes, destinés à l’enfouissage au centre de tri de Thieulloy l’Abbaye (80)

Par ailleurs, une benne est déposée devant la salle des fêtes, rue d’Achy, pour accueillir les contenants en verre.

Les déchets verts sont ramassées par la commune d’avril à novembre et sont recyclés par un agriculteur du village.

Les textiles peuvent êtres amenés dans les bennes prévues à cet usage par différentes associations (Emmaüs, Le Relai…). On les trouve en général sur les parking des super marchés.

Tous les autres déchets, recyclables ou non, meubles, vaisselle, objets divers, gravats, restes de solvants ou de peinture, ferrailles… doivent être déposés en déchetterie-recyclerie.

– à Grémévillers ou à Feuquières: les après-midi des lundis et mardis, ou toute la journée des mercredis, jeudis, vendredis et samedis

– la recyclerie de Thieulloy Saint Antoine propose des objets de seconde main: ouverture à la vente le mercredi et samedi après-midi.

Assainissement collectif

Une station d’épuration des eaux usées a été construite entre La Neuville et Haute-Epine pour les deux villages.

Elle a été inaugurée en le 27 septembre 2013.

Elle fonctionne grâce à des filtres plantés de roseaux (phytoépuration).

Les eaux parviennent à la station grâce à des pompes de relevage. Leur ennemi principal sont les lingettes jetées dans le réseaux et qui bloquent les pompes.Même si la publicité les dit “bio-dégradables”, ce qui n’est vrai qu’au bout de plusieurs mois, voire plusieurs années, il ne faut surtout pas les jeter dans les toilettes, dans l’intérêt de tous: les coûts de réparation des pompes feront encore augmenter le prix de l’eau !

Les lingettes : un problème ? Oui

Dans le village nous avons un assainissement collectif. Ce système collecte nos eaux usées (grises et noires) en réseau souterrain. On ne doit plus dire “tout à l’égout” car on ne peut pas tout y mettre. En résumé sont autorisées : les eaux usées de cuisine, de lessives et de toilettes et rien d’autre. Alors si vous jetez des lingettes, même celles qui sont appelées “biodégradables” dans vos toilettes, vous provoquez des bouchons et des pannes au niveau des pompes de relevage nécessaires pour évacuer les eaux usées vers la station.
Le Conseil municipal souhaite que tous respectent cette règle de bon sens ; pas de lingette !
Que faudra-t-il envisager pour régler ce problème ?

Gérard ELOY, décembre 2020
Des pistes pour lutter contre les incivilités